Vous êtes ici

Journées nationales du Secours Catholique à Champrosay

06 juillet 2017
Print

Jean RODHAIN, « Journées nationales du Secours Catholique à Champrosay », Bulletin de liaison du Secours Catholique, n° 28, avril 1949, p. 7.

Journées nationales du Secours Catholique à Champrosay

Nous vous attendons. Nous, c’est-à-dire le Secours Catholique. C’est-à-dire que chaque diocèse se réjouit de retrouver les autres diocèses, et de connaître les délégués. C’est avant tout une grande équipe qui se forme dans un travail commun. Champrosay nous aidera par un contact plus direct, un échange d’expériences, une connaissance plus personnelle.

Qui est invité ? La délégation représentée par deux membres. Si nous invitons plus de deux membres, d’abord nous n’aurions pas la place de les loger, ensuite cela totaliserait pour toute la France un budget de voyage anormal, enfin cela constituerait à Champrosay une assemblée de 500 personnes : on sait le genre de travail dont sont capables ces parlements…

Qui choisir ? Ceux qui dans la délégation portent les responsabilités. Donc, le président et le délégué.

1°) Pour M.M. les aumôniers, leur rôle est si important et si spécial dans leur délégation que nous organiserons cette année des réunions spécialisées régionales à la fin de l’été. Nous enverrons sous peu à M.M. les aumôniers un questionnaire leur demandant leurs sujets et leurs dates préférés.

2°) Pour Champrosay, je donne la préférence aux laïcs, parce que c’est eux statutairement, et canoniquement, qui sont les responsables. Que si l’un ou l’autre ne peut venir, nous accueillerons avec plaisir et joie leur aumônier. (Cependant, pour les délégations débutantes, il est utile que l’aumônier soit présent).

La leçon d’ouverture des Journées d’Études sera donnée par son Excellence Monseigneur Courbe, Évêque de Castoria, Secrétaire général de l’Action Catholique Française.

J.R.