Vous êtes ici

Comme un pommier planté…

25 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Comme un pommier planté… », Messages du Secours Catholique, n° 146, novembre 1964, p. 10.[1]

Comme un pommier planté…

Comme un pommier planté vaut mieux que cent pommes distribuées.

Ainsi, en donnant maintenant, vous plantez pour longtemps.

En donnant aujourd’hui nous ne remplirons pas un sombre grenier.

Nous distribuerons tous les jours en votre nom,

Car les misères sont des 4 saisons.

 

Chaque matin tant d’enfants réclament du lait.

Un soir, subitement, pour un sinistre : 1.000 couvertures.

Voici la fin du mois : échéance pour ce ménage isolé.

Il sonne tous les jours le facteur de la faim.

Même le dimanche un réfugié téléphone.

S.O.S. à toute heure : la Charité n’a pas d'heure.

 

Marché de la misère. Libre-service : libre à vous de servir.

Votre geste de cet instant : peut-être un C.C.P...

Ce n’est qu’un chiffre 5620-09.

Les chiffres de la charité sont des fleurs.

Des fleurs qui portent fruits.

                                                                                              Merci

 

[1] Article non signé mais formellement identifié JR par Françoise Mallebay. (Note de l'éditeur)