Vous êtes ici

Audience du Saint-Père aux délégués de la 7ème assemblée générale de Caritas internationalis

28 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Allocution au St Père lors de l'audience aux délégués de Caritas Internationalis le 10 septembre 1965 », in CARITAS INTERNATIONALIS, VIIème assemblée générale. Rome 8-10 septembre 1965. Ronéoté, 1965, p. 5-6.

Audience du Saint-Père aux délégués de la 7ème assemblée générale de Caritas internationalis

Castelgandolfo, 10 septembre 1965

Adresse de Mgr Rodhain

"J'ai le très grand honneur de présenter à Votre Sainteté, groupés au­tour de leurs évêques, les membres de l'Assemblée Générale de Caritas In­ternationalis. Ils ont cette qualité d'avoir été mandatés les uns et les autres par la Hiérarchie de leurs pays respectifs pour représenter les activités caritatives. Sans oublier ici les représentants internationaux des Conféren­ces de Saint‑Vincent‑de‑Paul et des Dames de la Charité qui, statutairement, sont associés à cette Caritas Internationalis.

Les uns auprès des prisonniers, des infirmes ou des migrants; les au­tres dans l'architecture des indispensables institutions, tous travaillent à leur manière au service des plus pauvres.

Hier à Rome, à travers leurs réunions statutaires, on a constaté l'ex­trême diversité de leurs organisations, image de la diversité de leurs mi­lieux géographiques et sociologiques. Dans leurs rapports on a deviné leur anxiété, parfois, devant la dévaluation du concept théologique de la vertu de charité chez certains et même là où on s'y attendait le moins... Mais en même temps, quel réconfort pour eux d'assister à une réhabilitation de cette Charité et par les enseignements de Votre Sainteté, et par les textes mêmes du Concile.

Ce matin, enfin, ils voudraient savoir exprimer combien ils devinent, en fils attentifs, les soucis et les charges de Votre Sainteté à la veille de cette ultime session, et avec quelle obéissance ils se confient d'avance à ses décisions.

Ce groupe serait orphelin s'il n'avait pas obtenu de Son Éminence le Cardinal Silva qu'il reste son Président d'honneur avec voix délibérative. Son Président en exercice depuis ce matin est un nouveau‑né... un nouveau‑né non encore confirmé. Il ose se souvenir que depuis la naissance déjà loin­taine de Caritas Internationalis, il a trouvé auprès de Votre Sainteté une ex­ceptionnelle bienveillance. Il ose solliciter une spéciale bénédiction pour que Caritas Internationalis sache traduire exactement au lendemain du Concile, les directives de Votre Sainteté pour mieux servir les plus pauvres."