Vous êtes ici

Les vaincus de la prospérité

28 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Les vaincus de la prospérité », Documents-Secours, n° 13, octobre 1965, p. 3.

Les vaincus de la prospérité

On n'a jamais tant entendu de phrases sur la prospérité. La France est en expansion. Il y a progrès partout.

Dans cette euphorie systématique, notre enquête sur les zones de pauvreté est une fausse note.

Certains se demandent même si tous les faits que nous citons ne sont pas des cas exceptionnels.

Or voici qu'un spécialiste qui n'a rien de commun avec le Secours Catholique a fait une enquête semblable. Il a recensé les agriculteurs ruinés. Il a dénombré les mal logés des taudis et des bidonvilles. Il a calculé le salaire des ouvrières à domicile. Et surtout il a établi, après enquête, que sur dix personnes de plus de soixante ans, une seule a confiance dans l'aide de ses enfants pour la soutenir dans sa vieillesse.

Voici un document rempli de chiffres et de statistiques. Voici un argument de premier ordre pour affirmer que notre campagne est d'actualité. Ce document remarquable s'appelle « La France pauvre »[1], il a pour auteur Paul-Marie de la Gorce.

C'est donc un motif de plus de poursuivre méticuleusement ce travail et de passer à la troisième partie : Réalisations.

Sur le plan général, le Conseil d'Administration a établi un plan de réalisations d'intérêt national. Il l'a soumis au Conseil permanent de l'Épiscopat, souhaitant qu'on lui indique des priorités. Le Conseil permanent a proposé des priorités et a jugé la méthode rationnelle.

Nous étudierons en réunions régionales comment transposer cette méthode sur le plan local.

Mais dès maintenant, l'objectif n°1 est bien de chercher les réalisations prioritaires au service des plus pauvres, telles que l'enquête nous les découvre.

Mgr J. RODHAIN.

 

 

[1] 1 volume de 290 pages, Grasset. En vente aux Éditions S.O.S., franco : 17,60 F.