Vous êtes ici

20 novembre, 20ème journée nationale Secours Catholique

30 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « 20 novembre. 20ème journée nationale. Secours catholique », Brochure de la Journée Nationale 1966, p. 1-2.

20 novembre, 20ème journée nationale Secours Catholique

Cher Monsieur le Curé,

La présence des 70.000 pèlerins groupés par régions, à Lourdes, dans le Camp du Retour des Prisonniers, évoquait ce mécanisme de l'adoption de chaque Stalag par un diocèse français réalisé de 1941 à 1945.

Aujourd'hui une adoption bien plus vaste est réalisée, qui s'étend du Brésil jusqu'aux Indes. En totalisant les sommes recueillies et transmises depuis vingt ans, on arrive à des chiffres incroyables. Cette 20ème Journée Nationale doit d'abord être l'occasion de vous remercier, vous et vos paroissiens, pour une telle confiance.

Depuis que je suis Président de « Caritas Internationalis », je circule aux quatre coins du monde. Et je constate que la France est le seul pays où l'accord a pu se faire et se réaliser entre tous les diocèses, pour UNE Journée Nationale à un jour fixe et identique. Plusieurs experts étrangers m'ont dit leur étonnement pour cette unanimité réalisée depuis vingt ans, dans notre pays que l'on dit individualiste.

Cette journée est une « force pédagogique » plus grande qu'elle ne paraît. Qui sait si parmi tant de vocations généreuses qui s'éveillent actuellement chez les jeunes, il n'y a pas à l'origine ce qu'ils ont entendu expliquer et exposer chaque année dans leur paroisse ce 3ème Dimanche de Novembre ?

Nous sommes dans le « flux des réacteurs » du Concile. C'est pourquoi, sans chercher des interprétations tendancieuses, nous avons pensé que quelques textes du Concile sur l'Action Charitable seraient des éléments utiles pour préparer cette Journée (pages 7 à 12).

Son Excellence Mgr Garrone, Pro-Préfet de la Congrégation des Séminaires et Universités, à qui le Concile doit tant de ses textes, vient de nous donner deux pages qui sont un véritable « explication » du Secours Catholique au lendemain du Concile (page 5).

Nous savons trop combien les situations locales sont diverses et combien c'est votre propre charisme de savoir parler pastoralement à votre peuple, pour oser ajouter à ces textes quoi que ce soit.

Sinon un merci pour ces vingt années de fidélité.

Mgr jean RODHAIN.