Vous êtes ici

Une année pour réfléchir

30 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Une année pour réfléchir », Documents-Secours, n° 16, octobre 1966, p. 3-4.

Une année pour réfléchir

Il y a vingt ans, exactement le 8 septembre 1946, l’Aumônerie générale des Prisonniers et Déportés fermait ses portes. Certains auraient voulu la maintenir et susciter un mouvement d'anciens prisonniers catholiques. Nous avons préféré adapter ce réseau aux misères : ce fut la création du Secours Catholique.

On pourrait contempler ces vingt ans passés. On pourrait étudier le point de départ, le développement, l'extension, le bilan du Secours Catholique.

Vingt ans après, l'arbuste a incontestablement grandi. Mais, en même temps, la conscience de la misère a grandi aussi. Ce qui reste à faire est immense.

Il n'est donc pas question de regarder en arrière.

Nous allons plutôt regarder en avant.

De 1966 à 1986 comment va évoluer la misère ? Dans un monde de plus en plus socialisé, dans nos paroisses en pleine évolution quelles seront les formes de pauvreté ? Comment prévoir, comment s'adapter ? Comment préparer demain et après-demain ?

Quels projets, quel outillage, quelle documentation prévoir et qu'attendez-vous du Siège social et du Conseil d'administration pour les années à venir ?

Ce travail de recherches, de préparation, sera le travail de vous tous.

Le XX° anniversaire ne sera pas célébré par une manifestation tapageuse. Non. Il s'agit d'une année de travail.

Notre-Dame de Lourdes, il y a vingt ans, a protégé nos premiers pas. Cette nouvelle étape n'oserait pas s'ouvrir sans recourir à Elle.

Jean RODHAIN.