Vous êtes ici

Le berger

30 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Le berger », Messages du Secours Catholique, n° 192, décembre 1968, p. 1.

Le berger

Voilà un homme jamais vu dans le métro,

Un homme sans comptoir ni bureau,

Voilà un homme sans machine à calculer.

Comme nous avons besoin de ce simple berger !…

 

Ce n’est pas un orateur de congrès,

Ce n’est pas un expert avec systèmes,

Ce n’est pas un homme-technicien,

Mais quel courage dans ses mains !

Quelle paix dans son visage !

Et quelle âme dans ce regard !...

 

- Dans ce cœur simple, il n’y a pas contestation : incontestablement, c’est un vrai pasteur.

- Il subit le soleil et le vent, l’orage et la pluie.

Et, s’il souffre, il n’en parle qu’à son chien. Aussi ses brebis le suivent, celui-là.

Ce berger connaît ses brebis. Et ses brebis le connaissent.

 

Il n’a pas d'âge ce berger.

Du temps de Salomon, il présentait l’agneau pascal.

Du temps de Bethléem, il accourait à la crèche.

Au temps des atomes, il marche déjà en avant.

A force de fréquenter les étoiles,

Ce clairvoyant est premier sur tous les chemins.

 

Pour enfin sortir des fumées de nos villes,

Et, dans ce Noël qui vient, trouver la véritable joie,

La Joie de rencontrer Celui qui nous attend.

Comme nous avons besoin de toi,

Berger simple,

Berger clairvoyant !

J. R.