Vous êtes ici

Un silence troublant

31 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Un silence troublant », Messages du Secours Catholique, n° 181, janvier 1968, p. 2.

Un silence troublant

C'est par ce titre que Mgr Gouyon, archevêque de Rennes, président de « Pax Christi »[1], dénonce le troublant silence qui en France entoure le drame du Biafra.

Dans le Nigeria, un des plus grands, un des plus peuplés des Etats Africains, « une guerre médiévale menée avec des armes modernes, s’est déclenchée contre les Ibos qui peuplent la province du Biafra.

On estime que, jusqu’ici, le chiffre des civils massacrés atteint 100.000 morts.

La presse française, qui prend feu généralement quand un écrivain est mis en prison à l’Est ou lorsqu’un vagabond est bousculé à l’Ouest, garde, en général, sur ce massacre actuel « un silence troublant »...

Le Pape Paul VI a fait à Caritas Internationalis le grand honneur de lui confier une mission spéciale dans ce drame. Au nom du Saint Siège, Mgr Rochcau, du Secours Catholique, et Mgr Conway sont actuellement sur place. Ils sont chargés d’intervenir pour obtenir une suspension d'armes. Ils sont chargés aussi d’acheminer médicaments et secours.

Un avion spécial est parti le 10 janvier pour Lagos, rempli de médicaments offerts par la Croix Rouge et Caritas Internationalis.

Il n’y a pas que la Terre Sainte... Nous demandons à tous nos amis :

1° Une prière pour notre mission au Nigeria ;

2° D’intervenir auprès de leurs amis journalistes pour faire cesser ce « silence troublant ».

Merci.

Jean RODHAIN.

 

[1] Pax Christi, janvier 1968, éditorial, page 3, col. 2 et 3.