Vous êtes ici

Le carnet de Sidoine - 74-12

01 novembre 2012
Print

Jean RODHAIN, "Le carnet de Sidoine", MSC, n° 258, décembre 1974 - janvier 1975, p. 2.

Le carnet de Sidoine

Question 1

- Est-il exact que cette année le 25 décembre voit coïncider la fête de Noël et une fête des musulmans. Cela a-t-il une signification ?

Réponse :

- En 1974, en effet, la fête mobile de l’Aïd-el-Kébir tombe le 25 décembre. C’est la plus grande fête de la religion musulmane : elle clôture le Ramadan en célébrant le sacrifice d’Abraham prêt à immoler son fils Isaac.

Or, le christianisme a toujours considéré le sacrifice d’Abraham comme une préfiguration prophétique du sacrifice du Christ.

Que le même jour, deux religions regardent ensemble vers Abraham et que ce jour soit celui où nous fêtons la naissance du Christ, cela n’est pas sans signification. Ne peut-on pas y reconnaître un des points de coïncidence entre les prières de tous les fils d’Abraham ? Ne peut-on pas y trouver l’occasion de méditer sur ces cheminements convergents de tous ceux qui cherchent le vrai Dieu ?

Et comment ne pas souscrire au souhait récemment exprimé par l’évêque de Strasbourg recevant dans sa cathédrale une délégation de Grands Ulémas de La Mecque : « Que des liens nouveaux deviennent possibles entre le monde musulman et le monde chrétien, afin que notre foi en le Dieu tout-puissant puisse devenir plus largement un appui et un chemin pour la défense et la promotion de l’homme. »

Question 2

- Quel est le rôle du Secours Catholique dans l’Année sainte. Il paraît que vous participez à l’organisation de pèlerinages. Est-ce exact ?

Réponse :

- Primo : Non, le Secours Catholique n’organise aucun pèlerinage. Tout ce qui concerne les pèlerinages relève du Comité français pour l’Année sainte présidé par S. Exc. Mgr Badré. Le Comité a installé une antenne à Rome où les pèlerins peuvent trouver des guides des renseignements pour les logements ou les cérémonies : n°12 via Giovanna d’Arco. Téléphone 654-71-46.

Secundo : A la demande du Comité français, le Secours Catholique a installé un centre d’accueil pour les jeunes à la Trinité-des-Monts. Pour tous renseignements écrire au : Secours Catholique - Service Jeunes 106, rue du Bac, 75341 Paris Cedex 07.

Question 3

- Sidoine a-t-il lu le volume des « Mémoires » » du cardinal Mindszenty récemment publié et qu’en pense-t-il ?

Réponse :

- Je pense d’abord que le personnage principal du volume est la mère du cardinal. Son courage, sa foi intrépide, son dévouement pour son fils sont décrits dans des pages remarquables.

Par contraste, la description des tortures endurées par le cardinal est bouleversante. On s’aperçoit que les méthodes de la persécution communiste sont les mêmes, en plus raffiné, que celles de la persécution hitlérienne - le cardinal ayant expérimenté les violences et les mensonges des unes et des autres - l’ouvrage confirme et illustre avec éclat les protestations actuelles des Soljenitsyne, Maximov, Sakharov, Siniavsky, Moramzine et autres écrivains soviétiques plus ou moins bâillonnés, tous scandalisés par la surdité et l’aveuglement de l’Occident.

Question 4

- Je n’ai pas reçu « Messages » du mois de novembre. Je n’ai pas reçu non plus la circulaire annuelle relative à la Journée Nationale. Aussi je vous envoie ma cotisation légèrement augmentée, car je suppose que ce blocage du courrier risque de frapper durement votre budget de fin d’année.

Réponse :

- Soyez deux fois remercié : pour avoir si exactement deviné la situation et pour avoir songé à la redresser. Merci.