Vous êtes ici

Activités de la Chaire Jean Rodhain - Activités de l'année scolaire 2016 - 2017

21 décembre 2017
Print

 

Rapport d’activité - NOVEMBRE 2017

 

 

Ci-dessous un écho des activités de la Chaire de Lyon durant l’année 2016-2017.

En premier lieu, notons que les activités ont été un peu ralenties du fait de mes ennuis de santé. Cela n’a pas empêché la tenue de ce qui était prévu, seulement ralenti la mise en œuvre de projets nouveaux, et empêché ma participation à la rencontre de la Fondation en février 2017. Le P. Pinçon, notre Doyen, y participait au nom de la Faculté.

Politique générale et choix d’orientation.

L’axe qui est le nôtre reste double et nous essayons peu à peu d’en développer les fils par un travail relationnel dans l’Université et les acteurs divers du diocèse :

  • Tisser des liens avec divers interlocuteurs institutionnels de sorte à diffuser le souci de la réflexion morale et sociale sur la charité. Cette année, nous avons été en lien avec le Sappel et l’Agora (lieu de conférence sous la responsabilité des dominicains). Nous sommes actuellement dans l’ouverture de contacts avec le Secours Catholique, grâce à l’appui de la Fondation Jean Rodhain.
  • Favoriser l’élargissement de la question auprès des publics jeunes de l’Université Catholique, particulièrement ceux des écoles ou autres facultés qui accueillent des post-bac. Il nous semble en effet nécessaire de valoriser la dimension de la charité auprès de jeunes en formation initiale, spécialement dans l’axe du rapport à la vie professionnelle comme lieu d’expérience d’engagement concret dans la charité, non démarqué de la foi chrétienne. C’est un travail de relation de longue haleine, qui peut ouvrir sur des conférences ou un partenariat comme il y a deux ans à travers un cours de Master commun philosophie-théologie. Simplement, il faut conjuguer avec les renouvellements permanents de personnels pour remettre en place ces partenariats.

Soulignons aussi que l’Université catholique de Lyon s’engage dans une action de promotion de la réflexion sur le christianisme social à Lyon et son histoire sous la direction du Vice-Recteur à la recherche, Mr Emmanuel Gabellieri. La Faculté de théologie est tout à fait concernée par ce qui émergera dans ce projet.

Enseignements

Pour ce qui est de la mise en œuvre universitaire, nous poursuivons notre chemin au cœur des enseignements académiques de la Faculté, spécialement dans le baccalauréat canonique, mais aussi dans les Masters lorsque cet axe est possible.

Dans le programme du baccalauréat canonique, l’alternance entre une année A et une année B fait intervenir dans les cours Jean-Marie Gueullette et Mireille Hugonnard. De plus, depuis le développement de notre enseignement à distance, Théo en ligne, les cours de théologie morale sont à la fois donnés sur place et en ligne.

En 2016-17, la question de la charité a été proposée aux étudiants par Jean-Marie Gueullette en initiation à la morale fondamentale dans son cours avec une approche thomasienne. Il la travaille, en outre, dans un cours spécifique et fondamental sur la charité.

En théologie morale politique, la charité a été intégrée comme fil rouge de la problématique, amenant un débat intéressant sur le rapport entre charité, justice et bien commun. Très concrètement, cela a permis de réfléchir sur la charité comme insufflant la vie divine à l’action sociale – sans omettre le débat toujours à reprendre de l’action conjuguée des chrétiens et des non croyants, et de la place de l’Esprit Saint dans l’acte humain de don et de service.

Dans ces divers cours se font des travaux écrits d’approfondissement par les étudiants :

  • Une thèse sur la justice sociale comme vecte de la reconnaissance, entre Paul Ricœur et les Évangiles ;
  • une autre thèse sur les droits de l’homme et la pensée personnaliste de Jean Paul II en matière sociale.

Je joins à ce compte-rendu un travail écrit d’une étudiante de l’IPER sur la place des pauvres comme prototype de l’humain. Je vous le confie pour publication.

 

Activités complémentaires

En février 2016, dans le cadre de nos partenariats, une conférence a été donnée par Mireille Hugonnard avec le Centre de formation « Agora » des frères dominicains. Cette conférence portait sur « la Doctrine de l’Église au service de la conscience », question tout à fait intéressante pour situer la doctrine sociale dans son service des hommes et les vertus qu’elle promeut.

Nous travaillons toujours avec l’Antenne Sociale de Lyon, qui possède d’un dense réseau de liens et de relais, non sans constater que les acteurs d’Église qui sont porteurs de ces questions sont des publics qui se renouvellent peu...

 

Fait à Lyon 12 novembre 2017

Mireille Hugonnard