Vous êtes ici

Dominik Bertrand-Pfaff et la genèse des institutions

25 avril 2015
Print

Titulaire de la chaire Jean-Rodhain d’Angers, Dominik Bertrand-Pfaff signe un article sur la genèse des institutions à partir d’une éthique expérientielle.

La question de la genèse des institutions se pose aussi à partir d’une éthique sociale qui se considère comme "expérientielle" (Dietmar Mieth). A l’aide de divers penseurs du social, qui opèrent avec la notion d’expérience (comme Peter Berger/Thomas Luckmann, Cornelius Castoriadis, Hans Joas, Axel Honneth et Ludwig Siep) est developpée sur cette base une sorte de grammaire de la genèse des institutions qui rend compte dans sa structure du questionnement de Jean-Baptiste Metz, qui fait appel au caractère de mémoire à travers les institutions mais aussi de l’interprétation de la genèse des institutions en tant que "lutte de reconnaissance" (Axel Honneth). L’aspect de la compassion y prend une place centrale.

Dominik BERTRAND-PFAFF, « Une lecture de la genèse des institutions à partir d’une éthique expérientielle », Revue d’éthique et de théologie morale, 2014/2, n° 279, p. 57-86.