Vous êtes ici

Colloque 2022

 

Passer de la peine à la sanction :

chemin obligé vers une société harmonieuse et sûre

Lyon / 25-27 novembre 2022

 

La société considère trop souvent la souffrance de l’auteur d’un crime ou d’un délit comme la seule réponse/réparation possible face à la douleur de la victime. Sans doute influencée par une conception doloriste du christianisme, elle va même parfois jusqu’à considérer l’expérience de la souffrance comme une expérience salvifique pour l’auteur lui-même. L’utilisation courante du mot peine est symptomatique de cette conception. Or, cet accent excessif mis sur la souffrance nuit à l’estime de soi qui est un préalable nécessaire au relèvement et à la remise en marche des personnes.

Un changement de paradigme apparait aujourd’hui nécessaire pour désolidariser la notion de punition de celle de violence volontairement infligée. Réfléchir en termes de sanction plutôt qu’en termes de peine peut y contribuer. S’il comporte l’idée d’un obstacle, d’un non catégorique prononcé devant un comportement inadmissible, le mot sanction ouvre, contrairement au mot peine, la possibilité d’un chemin. Si subir une souffrance maintient dans une forme de passivité, se voir signifier un non peut rendre actif. Face à l’évènement que constitue ce non, la personne est appelée à mobiliser ses forces et à s’auto déterminer.

Ainsi conçu, le temps de la sanction acquiert une toute autre dimension et la manière de le vivre se trouve radicalement bouleversée. Là où, compris comme une peine, il condamne le présent à l’inutilité, à une forme de stérilité, compris comme une sanction, il fait de ce présent de la détention un temps de passage, utile et potentiellement fécond.                                                                                    

Le système judiciaire et l’administration pénitentiaire ont pour objectif la réinsertion des personnes dans une logique de lutte contre la récidive et visent à ce que la personne ne fasse plus parler d’elle. Or, si la lutte contre la récidive est un objectif louable, limiter la réinsertion à cet objectif semble un horizon bien peu ambitieux aux yeux de ceux qui aujourd’hui conçoivent une justice restaurative. Le véritable objectif serait d’ouvrir un chemin vers une authentique réconciliation qui permette de rétablir du lien entre auteur, victime et société.

L’infracteur retrouvant un droit à la parole est alors un acteur de ce rétablissement. Toute loi est objet d’interprétation ; les articulations entre appareil législatif, appareil judiciaire et administration pour produire et exécuter la sanction la mieux adaptée à celui qui l’exécute, à la victime, et à la société méritent d’être discutées. Dans ce débat, même la parole de l’infracteur doit être entendue.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

INSCRIPTION EN LIGNE

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

08 septembre 2022

La Seconde Guerre mondiale a généré un grand nombre de prisonniers tant du côté allemand que du côté français et des forces de l’Axe. Pour l’Église se posait la question de l’assistance spirituelle. La situation économique était désastreuse. Il fallait nourrir, loger, soigner … Comment répondre aussi à cette parole du Christ : « l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu » (Mt.4,4). Dans cette histoire, un nom émerge, celui de Jean Rodhain qui aura les « audaces de la charité » et qui sera rejoint dans sa mission par des prêtres français et allemands, par des religieuses ainsi que par des laïcs fidèles à leur baptême ou à leur engagement scout ou jociste.

Lire la suite

21 octobre 2021

Consulter le programme détaillé du colloque

Colloque 2022

Mots clefs

Abraham accueil Action Action catholique Action institutionelle Action institutionnelle Adaptation Afrique A la une Argent Art Aumône Aumônier Bernadette Bible Bon samaritain Caritas Carême Catholique Catéchisme Charité Chiffre Christ Ciel Cité Cité-secours Cité Saint-Pierre Communauté Communication Communisme Concile Confiance Conscience Contagion Contemplation Corps mystique crèche création Diaconat Diaconie Diacre Dieu Doctrine sociale Doctrine sociale de l'Eglise Don Donateur Développement Eau Ecclésiologie Education Eglise Emigration enfance Enfant Enseignement Environnement Eschatologie Esprit-Saint Etat Etranger Etude Eucharistie Evêque Exactitude Faim Famille Foi France Fraternité Frontières geste Gratuité Guerre Habitat partagé Harmonisation Histoire Histoire Hospitalité Incarnation Incroyance intereligieux International Jean Rodhain Jeudi-Saint Jeûne Journaliste Journée mondiale des pauvres Jugement Justice Justice et charité Jérusalem Jésus-Christ Laurent Lavement des pieds Lazare Laïc libération Liturgie logement Lourdes législation Mage mages Maison Abraham Maison d'Abraham Malade Mandat Marie Marxisme Messe migrant Migrants Migration Misère Modernisation Modernité mondialisation Mort Mt 25 Multiplication Médias Noël Objection Objection de conscience Oecuménisme Offertoire paix pape Parabole Pardon Paris ICP Paroisse Partage Pastorale Paul Pauvre Pauvreté Païens Pierre Piété Politique Populorum Progressio Prison Prière prochain Progressisme progrès Prédication Prêtre pub Pâques Pèlerinage Péché Péché originel Pédagogie Pédagogie; Modernité Pénitence Quête Revenu universel Rome Rome Rédemption Réfugié Réseau Résurrection Rôle du SC Rôle du SC Rôle du Secours Catholique Sacrifice saint Saints Saint Vincent de Paul Secours Catholique Signe simplicité Société Solidarité Souffrance Spiritualité Statistique statistiques St Paul Théologie Travail Unité Université de la Solidarité et de la Diaconie Urgence Vendredi Vertu Vocation voir Vérification Vérité Évangile Évangélisation équipe