Vous êtes ici

Plus de la moitié des hommes a faim

24 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Plus de la moitié des hommes a faim », Messages du Secours Catholique, n° 128 bis, mars 1963, p. 1.

Plus de la moitié des hommes a faim

Scandale pour hier

« En France, des milliers d'enfants de 6 à 10 ans, sont utilisés comme main-d'œuvre "bon marché" dans les usines. » Ceci était vrai en 1863, tandis qu'alors l'opinion sommeillait doucement. Cent ans après, en 1963, ce sommeil nous scandalise.

Scandale pour demain

Dans cent ans, en 2063, ceux qui étudieront la famine mondiale de 1963, seront à leur tour scandalisés du sommeil de trop de Français, doucement assoupis après leurs menus gastronomiques.

Le XIX° siècle a été aveugle sur la condition du monde ouvrier. Le XX° siècle restera-t-il aveugle sur la condition du monde de la faim ?

La faim au Concile

Le Concile n’a pas encore abordé cette faim qu'il devra étudier. Mais, dans les débats sur la liturgie, tous les 2.200 Pères ont entendu ce cri des évêques de la faim : «  À quoi bon parler de Carême et de jeûne à nos diocésains qui, forcément, jeûnent toute l’année ? Dans nos régions de la famine, ces mots n'ont aucun sens. ».

Ce cri, je l'ai entendu retentir dans la nef de Saint-Pierre illuminée, et, depuis, j'en reste encore maintenant bouleversé.

 

Du scandale à l’espoir

Mais, de partout, on se réveille. Il y a les grands comités officiels, et il y a ces regards de jeunes qui vous interrogent de plus en plus sur les pays de la faim, sur leur vocation possible là-bas.

Mais j'ai entendu, à Rome aussi, ces archevêques noirs proclamer dans un congrès international, que le premier résultat des micro-réalisations était la promotion de militants. Un village est dans la misère : une micro-réalisation, fournie par un groupe de jeunes, permet de creuser un puits, d'équiper une motopompe, d'installer un atelier d'horticulture, de commencer un réseau de distribution. Cela dégage des responsables. Ils se forment. De l’outil, ils passent à l'influence. Du service, ils passent au rayonnement. Ils seront les cadres de demain : c’est tout le contraire d'une évasion ou d'un sommeil. Il y a un espoir qui se lève.

Une réalité vérifiable

Pour tant de faims, il y a tant de remèdes.

Parmi tant de remèdes, il y a tant d'initiatives de toutes couleurs et de toutes formes. Tant mieux, plus il y en aura, mieux cela vaudra dès qu’elles convergent et qu’elles concordent.

Dans ce concours si varié, nous avons choisi un remède précis : la micro-réalisation ; c’est réclamé par les Africains, cela a fait ses preuves, c'est contrôlable. C'est vérifiable.

Donc, nous poussons ce travail à fond, avec un plan de trois ans. Et pour vous qui y travaillez, voici quelques pages qui sont à la fois un compte-rendu et un remerciement. Une espérance illumine l’horizon des pays de la faim.

Le SECOURS CATHOLIQUE[1].

 

[1] Article formellement identifié Jean Rodhain par Françoise Mallebay.