Vous êtes ici

Cher Monsieur le Curé

28 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Cher Monsieur le Curé », Brochure de la Journée Nationale 1965, np.

Cher Monsieur le Curé

21 novembre Journée nationale Secours Catholique

Pour préparer cette Journée Nationale, voici quelques matériaux qui peuvent être utilisés dans la prédication, ou dans un bulletin. Nous hésitons souvent à les imprimer ; mais chaque année de nombreux presbytères en réclament l'envoi. Donc nous continuons.

Parmi les questions posées par les laïcs - et par le clergé - deux semblent se détacher pour l'instant. Aussi elles nous ont guidé pour composer ces pages.

- Primo : Quelle est en 1965 la place d'une institution charitable dans la Pastorale ?

Les textes rassemblés ici, extraits des déclarations soit du Concile, soit de la hiérarchie, peuvent répondre à cette première question.

- Secundo : Quelle est en 1965 la « puissance financière » du Secours Catholique ?

C'est toujours un étonnement de découvrir que le Secours Catholique ne possède en banque ni une action, ni une obligation, ni un seul titre. Il n'a qu'un minimum disponible en cas de catastrophe. Ce qui est recueilli est aussitôt consacré à faire face aux appels quotidiens et à équiper les délégations diocésaines des outils de travail indispensables. Ce qui est obtenu en plus est destiné aux grandes réalisations en cours (page 15). Cette politique, rigoureuse depuis l'origine, est contrôlable : vous pouvez interroger l'un ou l'autre des 21 laïcs du Conseil d’Administration qui gèrent les finances du Secours Catholique (liste page 16) ou bien votre Président diocésain qui fait partie de l'Assemblée générale statutaire.

Or, tout ce risque financier et tout ce programme de réalisations reposent sur une journée par an (cette année, le 21 novembre), sur cette quête à laquelle votre sollicitude si confiante veut bien accorder une place privilégiée parmi tant de soucis pastoraux.

Au-delà de ces deux questions, il y a une évidence : les pauvres, les pauvres gens qui comptent sur nous.

En vous adressant ce document, le Conseil d'Administration me charge de vous exprimer ses remerciements : je me permettrai d'y joindre les miens en célébrant, pendant tout le mois de novembre, la messe aux intentions de tous les « prédicateurs » du 21 novembre.

Jean RODHAIN,

Prêtre,

Protonotaire apostolique.