Vous êtes ici

Le carnet de Sidoine

31 août 2017
Print

Jean RODHAIN, « Le carnet de Sidoine », Messages du Secours Catholique, n° 200, septembre 1969, p. 2.

Le carnet de Sidoine

Question 1

- Dans le dernier numéro de « Messages » j’ai lu l’article sur saint Camille de Lellis. Or c’est le patron des aviateurs. Je m’étonne qu’il n’en soit pas question. Pourquoi cet oubli ?

Réponse :

Le patron de l’aviation est saint Gabriel. Le bon saint Camille de Lellis ne doit sa célébrité aérienne que grâce à un pauvre calembour de l’Almanach Vermot 1910 : du temps des aéroplanes « à hélices »...

Question 2

- Je voudrais retrouver un éditorial sur les bombardements au Vietnam paru dans « Messages » il y a 3 ans. Pouvez-vous me l’envoyer ?

Réponse :

- Le numéro est épuisé. Mais les éditoriaux de « Messages » vont être publiés, rassemblés dans un volume intitulé « Charité à géométrie variable ».

Parution : octobre. Coédition : Desclée de Brouwer - S.O.S.

Question 3

La dévaluation a-t-elle une incidence sur les titres et actions du Secours Catholique ?

Réponse :

a) Le Secours Catholique ne possède en banque ni titres, ni actions. Les dons reçus sont utilisés immédiatement en réalisations.

b) Au Nigeria-Biafra, comme au Vietnam, comme à Jérusalem, les transports par avion, les salaires, etc., sont payables au cours du dollar. C’est donc pour nous une augmentation immédiate de dépenses.

Question 4

- Comment, faites-vous pour tenir à jour le fichier des 930.000 adhérents du Secours Catholique ?

Réponse :

Nous employons un ordinateur I.B.M. 360-20. Si vous passez à Paris, venez visiter ce mécanisme. Nous vous invitons. Annoncez votre visite en téléphonant à 222-21-19, Demandez le poste 396, service des visites.

Question 5

- Dans un des derniers discours du pape, Paul VI emploie 5 ou 6 fois le mot « charité ». J’en suis choquée parce que ce mot date beaucoup. Ça fait ancien, dépassé. Vous ne pourriez pas proposer un mot plus moderne ?

Réponse :

- L’eau, chère Madame, date du déluge et même d’avant. Ça fait ancien et cependant j’avoue boire parfois un verre d’eau et j’ai cru voir quelques vacanciers très modernes nager cependant cet été dans cette eau antédiluvienne. Mais comme ce soir une mauvaise migraine me prive d’arguments., permettez, Madame, que je vous récite l’histoire du pigeon chinois. C’est une petite fable de ma composition.

                                            

Parabole en jaune mineur[1]

Un pauvre paysan de la plaine du Louang‑Hi avait un pigeon qu'il chérissait fort; c'était, dans sa rizière sans joie, son seul ami.

Un mandarin vint à passer et s'écria : « Oh! Oh! votre pigeon a certaines plumes qui sont noires. Je n'aime pas beaucoup ce deuil. Je vous en prie, par délicatesse pour ma sensibilité, enlevez donc cette sombre couleur qui m'offense. » Le paysan, ému, arracha sur‑le‑champ toutes les plumes noires de son cher pigeon.

Il avait à peine terminé, qu'un second mandarin, surgissant, gémit : « Ah! Ah! ce pigeon présente certaines plumes d'un blanc éclatant. Je ne souffre pas le blanc. Par délicatesse pour mes pauvres yeux, je vous adjure de m'épargner cette profonde peine. » Compatissant, inquiet, hésitant, mon paysan, une heure après, pluma son pigeon de tout duvet blanc.

A cet instant, surgit le mandarin numéro trois. Il ne dit rien. Mais ses yeux ronds, ses mains mouvantes, ses rides oscillantes firent, en vingt minutes, supposer son malaise profond. Cet homme gras et de lourdes fourrures vêtu, n'aimait pas le gris. Mon paysan ne voulant faire nulle peine à la plus frêle créature, enleva derechef à son pigeon, les plumes qui lui restaient parce qu'elles étaient justement grises.

Le pigeon nu, sans plume aucune, le soir même creva. Car le froid a peur des plumes mais n'a pas peur des mots.

Devant son cher pigeon crevé, les pattes en l'air, le paysan au cœur délicat et tendre comprit, trop tard, que la première des délicatesses consiste à respecter le Créateur et la variété de ses créatures.

* * *

A vouloir tout atténuer pour plaire à tous, on perd son temps, son caractère et ses amitiés vraies.

« Parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je vais te vomir. » Ceci est du doux, du délicat apôtre saint Jean, le disciple bien‑aimé, en son Apocalypse, chapitre III, verset seizième.


[1] Réédition de : « Parabole en jaune mineur », Messages du Secours Catholique, n° 36, février 1954, p. 3. (note de l'éditeur)

Mots clefs

Abraham accueil Action Action catholique Action institutionelle Action institutionnelle Adaptation Afrique Argent Art Aumône Aumônier Bernadette Bible Bon samaritain Caritas Carême Catholique Catéchisme Charité Chiffre Christ Ciel Cité Cité-secours Cité Saint-Pierre Communauté Communication Communisme Concile Confiance Conscience Contagion Contemplation Corps mystique crèche création Diaconat Diaconie Diacre Dieu Doctrine sociale Doctrine sociale de l'Eglise Don Donateur Développement Eau Ecclésiologie Education Eglise Emigration enfance Enfant Enseignement Environnement Eschatologie Esprit-Saint Etat Etranger Etude Eucharistie Evêque Exactitude Faim Famille Foi France Fraternité Frontières geste Gratuité Guerre Habitat partagé Harmonisation Histoire Histoire Hospitalité Incarnation Incroyance intereligieux International Jean Rodhain Jeudi-Saint Jeûne Journaliste Journée mondiale des pauvres Jugement Justice Justice et charité Jérusalem Jésus-Christ Laurent Lavement des pieds Lazare Laïc libération Liturgie logement Lourdes législation Mage mages Maison Abraham Maison d'Abraham Malade Mandat Marie Marxisme Messe migrant Migrants Migration Misère Modernisation Modernité mondialisation Mort Mt 25 Multiplication Médias Noël Objection Objection de conscience Oecuménisme Offertoire paix pape Parabole Pardon Paris ICP Paroisse Partage Pastorale Paul Pauvre Pauvreté Païens Pierre Piété Politique Populorum Progressio Prison Prière prochain Progressisme progrès Prédication Prêtre pub Pâques Pèlerinage Péché Péché originel Pédagogie Pédagogie; Modernité Pénitence Quête Revenu universel Rome Rome Rédemption Réfugié Réseau Résurrection Rôle du SC Rôle du SC Rôle du Secours Catholique Sacrifice saint Saints Saint Vincent de Paul Secours Catholique Signe simplicité Société Solidarité Souffrance Spiritualité Statistique statistiques St Paul Théologie Travail Unité Université de la Solidarité et de la Diaconie Urgence Vendredi Vertu Vocation voir Vérification Vérité Évangile Évangélisation équipe

Mots clefs Jean Rodhain

Art
Don
Eau
Foi