Vous êtes ici

Le carnet de Sidoine

04 septembre 2017
Print

Jean RODHAIN, « Le carnet de Sidoine », Messages du Secours Catholique, n° 205, février 1970, p. 4.

Le carnet de Sidoine

Question 1

Le 1er février, la presse a relaté la conférence d'un professeur éminent. Il a déclaré « Le temps de l'assistance est révolu et voici arrivé le temps du développement.

Je trouve cette formule admirable et je demande à « Messages » de faire connaître cette déclaration.

Réponse :

Primo : La formule est admirable et nous l'imprimons en caractère gras.

Secundo : La formule retarde. En 1967, il y a donc trois ans, le Pape Paul VI a employé cette formule et l’a commentée dans un très long document sur le développement qui s'appelle l’Encyclique Populorum Progressio.

Question 2

Dans Messages on parle du Télex du Secours Catholique. Peut-on l’utiliser ? Quels avantages ? Comment l'utiliser ?

Réponse :

- Ou bien vous possédez chez vous un télex. Alors vous connaissez les conditions de rapidité et l'économie dans les correspondances entre deux télex.

- Ou bien vous n'avez pas de télex. Dans ce cas, mettez en tête de votre télégramme en guise d'adresse : TELEX 27.184 SECATHO PARIS. Et quelques minutes après, le clavier du 106, rue du Bac, enregistrera votre texte. Et en cas de grèves P.T.T., c'est le seul moyen de communication.

Question 3

J'ai découvert une erreur énorme dans le volume des éditoriaux de Messages : « Charité à géométrie variable ». A la page 190, on parle de la Cour d'Assises de Pithiviers. Or, elle n'existe pas. Dans notre département, la Cour d'Assises siège dans notre bonne ville d'Orléans qui est le, chef-lieu du Loiret.

Réponse :

Ce volume contient des reportages exacts sur des événements Vietnam, Nigeria, etc. Il contient aussi des « fables » et des « paraboles ». Ces fables sont volontairement truffées de monumentales inexactitudes géographiques et historiques, afin de rendre évident au lecteur leur caractère fabuleux. Sidoine avait charitablement averti l'auteur de ce volume que l’humour est parfois dangereux. L'auteur, hélas ! n'a pas voulu tenir compte de ses avertissements.

Question 4

« Messages » est un Journal des questions charitables. Je m'étonne que Sidoine déborde hors de ce programme et traite des questions de l’Église contemporaine - ou contestataire - qui n’ont rien à voir avec le but de ce journal.

Réponse :

Moi, Sidoine, je ne traite pas : je réponds.

Je vous invite à venir contrôler la pluie de lettres que nous recevons au sujet des absurdités auxquelles aboutissent ceux qui veulent appliquer le Concile sans même avoir lu les textes mêmes des décisions conciliaires. Il y a des milliers d’âmes droites qui sont blessées par ces procédés.

Ces blessures-là sont aussi graves que les blessures de la route. La première des charités consiste à y prêter attention et à répondre à leurs appels.