Vous êtes ici

Mathias Nebel : "Servir les pauvres... quels pauvres ?"

28 août 2014
Print

"Servir les pauvres. Oui, mais dîtes-moi : quels pauvres au juste ?" Article dans la Revue d’éthique et de théologie morale, 2014/2.

Si le service des pauvres est une constante de la Tradition chrétienne, les organismes chrétiens actuels sont contraints à la spécialisation. Nos connaissances modernes sur la pauvreté sont de plus en plus assurées. Nous analysons de plus en plus finement les systèmes et sous-systèmes de pauvreté entre le manque et l’excès. Amartya Sen a permis de renouveler l’approche. Quels choix sont à poser aujourd’hui pour les institutions caritatives chrétiennes ? Faut-il privilégier des types de pauvretés ou de pauvres ? Il s’agit bien pour elles de se souvenir de l’origine et donc de participer à l’action du Christ lui-même. En régime chrétien, on ne peut que distinguer efficacité et fécondité de l’action. Nous avons besoin d’une critériologie de choix pour mieux incarner l’option préférentielle pour les pauvres.

Plan de l’article

La diversité des formes de pauvreté

Multi-dimensionnalité de la pauvreté

Les pauvretés de l’excès et les pauvretés du manque

Liberté de bien-être et pauvreté

Transition

L’option préférentielle : quels pauvres ? Quelles pauvretés ?

L’universel concret : aider tout pauvre, aider tous les pauvres

Efficacité et fécondité

Prophétiques et pionnières

Conclusion

Commentaire de l’article par Dominique Greiner : http://doctrine-sociale.blogs.la-croix.com/quels-pauvres-servir/2014/09/04/