Vous êtes ici

« Etre Apôtre... comment? »

09 janvier 2017
Print

 

D’une lettre à Joseph Hours, Assekrem, le 3 mai 1912

Monsieur,

[...]

La charité, qui est le fond de la religion («le premier devoir est d’aimer Dieu, le deuxième, semblable au premier, est d’aimer son prochain comme soi-même»), oblige tout chrétien à aimer le prochain, c'est-à-dire tout humain, comme soi-même, et par conséquent à faire du salut du prochain, comme de son propre salut, la grande affaire de sa vie. Tout chrétien doit donc être apôtre: ce n’est pas un conseil, c’est un commandement, le commandement de la charité.

Être apôtre, par quel moyen? Par ceux que Dieu met à sa disposition: les prêtres ont leurs supérieurs qui leur disent ce qu’ils doivent faire...Les laïcs doivent être apôtres envers tous ceux qu’ils peuvent atteindre: leurs proches et leurs amis d’abord, mais non eux seuls, la charité n’a rien d’étroit, elle embrasse tous ceux qu’embrasse le Cœur de Jésus.

Par quels moyens? Par les meilleurs, étant donnés ceux auxquels ils s’adressent : avec tous ceux avec qui ils sont en rapport sans exception, par la bonté, la tendresse, l’affection fraternelle, l’exemple de la vertu, par l’humilité et la douceur toujours attrayantes et si chrétiennes ; avec certains sans leur dire jamais un mot de Dieu ni de la religion, patientant comme Dieu patiente, étant bon comme Dieu est bon, aimant, étant un tendre frère et priant ; avec d’autres en parlant de Dieu dans la mesure qu’ils peuvent le porter; dès qu’ils en sont à la pensée de rechercher la vérité par l’étude de la religion, en les mettant en rapport avec un prêtre très bien choisi et capable de leur faire du bien... Surtout voir en tout humain un frère.